Retour sur expérience

1 juin 2009 § 2 Commentaires

Ce blog est né du désir de transmettre quelques-unes de mes expériences vécues au Mexique. Je me sentis alors le droit et plus encore le devoir -va savoir pourquoi- de relater des faits plus ou moins intimes à des lecteurs, loin d’être anonymes, à des lecteurs qui sont des proches. Ecrire signifia leur raconter des histoires vécues, des choses vues et entendues, parfois sans bouger de ma chaise, sans inventions imaginaires.  Mais je dois dire qu’assez rapidement, une figure de lecteur s’est détachée,  un Autre surgit qui fut à la fois mon meilleur ami et ma compagne, qui me permit de me sentir bien près de sa chaleur que je savais généreuse et attentionnée. C’est important cela, le fait d’avoir trouvé un interlocuteur imaginaire, et de l’avoir trouvé sous des traits à la fois féminin et masculin, dans l’intimité respective, simultanée ou alternée, de l’ami et de l’amante. Au vrai, je n’écrivis pas pour moi ou pour l’humanité, j’écrivis pour le proche et contre le lointain. Une façon de briser les distances, ce qui est le propre de la correspondance.

Je n’avais pas de modèle en tête, juste un désir un peu singulier, celui de coupler texte et image, et surtout les images de ma caméra vidéo. Vidéaste et écrivain, voilà comment je me définis, sans honte et sans prétention, parce que tout simplement j’aimais les deux outils.

Tout de même, il y eut une cinéaste, une référence, mon double intime. Agnès Varda se dit cinéaste mais il est rare qu’elle n’accompagne pas de ses commentaires les images qu’elle tourne. Sa voix et son art du récit figurent désormais parmi les traits les plus saillants de son oeuvre, qu’on l’aime ou qu’on la déteste. Je refusai le commentaire oral de mes images. C’est que le blog m’imposait cette disjonction. Il me rappelait étrangement l’expérience des vidéos en musée d’art contemporain où le visiteur se trouve perdu sans le texte-commentaire.

C’est donc entre l’art du commentaire et celui de la correspondance que je trouvai l’essence du blog.

§ 2 réponses à Retour sur expérience

  • Stuart dit :

    hé bah ça ! il est revenu !(toi) Bonne nouvelle. Et flambant neuf, avec ça. Bien, bien… Alors on aime beaucoup ce que vous faites, continuez. Dis donc, « on sent un tournant dans votre carrière », comme disent les journalistes. Ton blogue mute? Ce billet m’a laissé une drôle d’impression, comme l’aube d’une ère nouvelle, s’pas. Ou alors c’est juste passque je n’étais pu habitué à te lire? Ahlala, la vie est pleine de mystères… On sait pas tout, hein… on sait des choses mais on sait pas tout.

  • Staples dit :

    Étrange, l’effet de la vidéo… Jamais tu ne m’as semblé aussi lointain… La musique+les images de ce billet, ça fait… ça fait Tanguy dans un objet artistique, Tanguy « immortalisé », donc pas là… suis-je le seul à ressentir cela? Ou bien esse juste mon humeur du jour? La musique y est pour beaucoup évidemment. N’empêche que ça fait un peu hommage au disparu, l’ambiance de cette vidéo. Ça fait prime time TF1, finalement.Facho.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Retour sur expérience à Mexico mon coco.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :