Beirut 2

21 février 2009 § Poster un commentaire

La boucle ne sera pas bouclée, je reste, je ne plierai que la moitié de mes bagages car ici mon coeur veut élire domicile. Je garde ma collection d’âne, mes chapeaux de paille et tout un tas de trucs à pas savoir qu’en foutre; je n’emporterai qu’une quantité rationnée des innombrables produits mexicains à faire rire et à manger. Pour mes amis qui vivent en France, pour vous. Je ne sais pas si cela suffira, si j’aurai le temps de vous voir, rien qu’y penser ça me rend déjà triste.

J’écoute la voix de Zach, j’entends le refrain de cette chanson sur Marseille et mon coeur qui bat (et les yeux de Myret qui se brouillent). Je suis un vieux romantique, tous ces couplets de Chet, de Caetano et de Julio, de Jacques et de Zach, ça ne peut qu’attendrir mon coeur. Si dur ces derniers temps.

Le concert fut un sport de combat pour obtenir les angles de prise de vue souhaités dans une foule qui me disait gentiment  » si tu peux te pousser, je te remercierai ». Vu la masse, il était difficile de s’élancer dans une folle farandole. Qu’importe, mes attentes trop excessives de fraternité je les plaçai un peu plus tard dans une partie de billard avec mes amies Maëlle, Delphine et Virginie que j’aime tant.

Que sonnent trompettes et oukoulélés!

http://vimeo.com/3302464

C’est mon site video Vimeo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Beirut 2 à Mexico mon coco.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :